Archives d’Auteur: evillaugher

La mort d’un homme

« Mort de Khadafi, une victoire pour la démocratie »

Voilà ce que l’on entend depuis plusieurs heures aux média. Une dictature du monde s’écroule, le méchant tyran est mort, les gentils rebelles l’ont emporté après des mois de lutte acharnée. « La Libye est libre ! », dit on de l’autre coté de la méditerranée, « Kadhafi a rencontré son destin » dit on du coté du CNT, « La Libye célèbre la mort de Khadafi », selon Libération. Bref, les anneries habituelles se cumulent.

Alors certes, on va me dire « Mais oui on le sait tuer c’est mal rahhhhh, mais bon là c’est pas si grave ! Et puis pense aux victimes quoi ça les soulage ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est pas fini ces conneries de l’âge de pierre là ? Non la mort d’un homme ne devrait jamais être tenue pour une « bonne chose », ou pire, quelque chose de « banal ». Car c’est ce qui est en train de se passer. Quand quelques années après la Révolution le Roi fut tué le choc était grand, désormais cela devient habituel. Que ce soit dans les films ou dans la réalité, le bad guy doit clamser à la fin.

Sérieusement je m’attendais peut être à mieux de la part des libyens. Que les américains se réjouissent de la mort de Ben Laden il fallait s’y attendre, mais que moins d’un an après ça recommence ça me fait sérieusement me demander pourquoi certaines personnes se cassent le cul à faire des lois internationales, des conventions etc pour juger si c’est pour qu’au final le peuple tolère qu’un soldat lambda abatte son ancien chef. Doit on leur rappeler en passant les années de Terreur qui suivirent la Révolution en France ? (oups non en fait on s’en fout d’eux maintenant tant qu’ils pensent qu’on est potes).

Et encore je passe sur les media qui montrent carrément les images du dictateur couvert de sang sans qu’on sache s’il respire ou non. Sans compter les fabuleux témoignages du style  (c’est Le Point quand même qui rapporte):

Devant l’hôpital, un jeune garçon vêtu d’une tunique beige souillée de sang, un gros revolver en or à la main, est porté en triomphe par ses camarades fous de joie : « C’est le pistolet de Kadhafi », assure Mohamed Chaban, qui jure avoir participé à l’arrestation de l’ex-dirigeant libyen : « On l’a trouvé en train de ramper dans un tube en béton. C’est son sang sur ma chemise, je ne la laverai jamais. »

Bravo, donc en gros bravo les mecs. Votre démocratie est fondée sur une génération de soldats qui kiffent grave avoir du sang de méchant sur eux parceque ça up gave leur Quickening tu vois !  Et en gros la nouvelle définition de « héro » c’est « voleur de flingue et mannequin sanguin ». Wahh o_O ça envoie du lourd quand même.

Fire in the hole !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bref, tout ça pour dire que ça sent mauvais. Encore une fois alors que l’on avait moyen de montrer que la civilisation évoluait, on en revient à ça (apparemment les derniers mots qu’il disant dans sa planque était « ne tirez pas, ne tirez pas ») . Imaginez un autre scénario : après des années de dictature, le colonel Khadafi qui est responsable de la mort de milliers d’êtres et de torture barbare, a été arrêté par le CNT cette après midi. Il a été mené lui, son fils et ses exs conseillers sous escorte dans la prison centrale. Des milliers de personnes célèbrent ce jour de joie où enfin, les conflits ont cessés. « Maintenant que cela est fini, je suis en paix. J’espère que Khadafi sera jugé comme pour ses crimes et qu’ils le hanteront pour le restant de ses jours… Que Dieu ait son âme… » dit le père d’une victime, en larmes. A l’étranger les media félicitent le CNT pour son approche militaire qui a permis à ce conflit sanglant de se terminer dignement, donnant ainsi une base humaine à ce pays dont l’avenir s’annonce radieux.

Un avenir qui n’aura jamais lieu. A la place les conflits perdureront dans leurs coeurs, tant cette nouvelle nation sera née dans la haine, et le temps sera long avant qu’elle ne s’estompe. Si aucun autre dictateur ne vient les en soulager avant.

Je laisse le mot de la fin au Docteur, malheureusement une fiction quand à l’attitude à avoir pour quelqu’un se disant humain.

Ainsi cela commença…

Bonsoir braves gens,

Un amateur de plus qui tente le coup de créer des articles numériques, quel intérêt ? Trop influencé par certains maîtres du genre (le grand Odieux et Cerberus_XT entre autres), mais souvent déçu de voir que certaines choses que j’aimerai voir critiquées n’y sont pas, j’espère compléter efficacement leur oeuvre (rien que ça quelle modestie ^^).

Mon but est de m’amuser follement à critiquer films, sujets de science/société/religion, avec un (je l’espère) habile mélange d’âpreté, de respect et d’humour (ça va loller grave ici capish ?!). Bref, let’s begin !!

 

obama ready